la capture et l’échec

By | 27 septembre 2017

Coucou, c’est Fafache

Nous allons voir cette fois-ci, les interactions entre les différentes pièces. De quoi parlons-nous ? Je vous ai expliqué déjà que la Tour qui se déplace en ligne droite, ne peut pas sauter au-dessus des pièces.

C’est pareil pour le Roi qui ne peut pas aller à la place d’une autre pièce. C’est pareil pour la Dame qui ne peut pas sauter au-dessus du Roi ou du Cavalier, contrairement au Cavalier qui, lui, peut sauter au dessus des autres pièces. Mais on ne peut pas lui sauter au-dessus !

diagramme d'échecs montrant que la Tour est bloqué par le Cavalier

Ça c’est déjà une première interaction. Donc que ce soit les pièces de l’adversaire ou ses propres pièces, le jeu est bloqué. C’est-à-dire que cette Tour ne peut pas aller de l’autre côté de ce Cavalier, ne peut pas sauter au-dessus de ce Cavalier. Ce n’est pas possible. Elle ne peut pas aller là. Elle est bloquée par ce cavalier.

Pareil sur le côté, la Tour ne peut pas aller là, elle ne peut pas aller là à cause du Pion. Ça marche pareil pour les autres pièces, la Dame etc. Déjà on ne saute pas au-dessus des pièces. La seule pièce qui a le droit de faire ça c’est le Cavalier. Le Cavalier peut tout à fait se rendre ici ou ici directement. Là c’est au blanc de jouer.

La capture

La 2ème interaction possible entre les pièces c’est la capture. Alors pour capturer une pièce, il faut prendre sa place. Cette Tour peut capturer ce Cavalier en se mettant à sa place. Comme ceci.

diagramme d'échecs montrant comment une Tour capture une pièce en prennant sa place

Elle est partie de là, elle s’est mise à sa place et le Cavalier on le met sur le côté. Donc cette Dame ou même ce Roi peut tout à fait prendre la Tour.

En effet, s’il n’y avait pas de Tour, le Roi pourrait aller là, le Roi peut prendre la place de la Tour et voilà, tout simplement. Voilà pour les captures. Simple.

Alors le but du jeu d’échec c’est de mettre des échecs, justement, et le but ultime c’est de mettre un échec et mat.

les échecs

Donc on va commencer par les échecs. Un échec, qu’est-ce que c’est ?

C’est par exemple quand une Tour par exemple, une pièce n’importe laquelle, menace le Roi. Dans ce cas là, on dit échec.

diagramme d'échecs montrant un échec

On signale à l’adversaire que son Roi est menacé et quoi qu’il se passe, au prochain coup il doit faire en sorte que son Roi ne soit plus menacé.

Donc il y a différentes techniques. Soit d’une manière ou d’une autre on peut prendre la Tour, ce n’est pas le cas dans cet exercice mais s’il y avait eu une Dame là on aurait pu prendre la Tour. Soit on met une pièce devant, en effet, la Tour ne peut plus prendre le Roi. Elle peut prendre le Cavalier mais elle ne peut plus prendre directement le Roi, donc c’est bon.

Soit on déplace le Roi tout simplement comme ceci. C’est une possibilité en effet, dans ce cas là aucune pièce des blancs ne peut prendre le Roi au prochain tour.

diagramme d'échecs montrant les possibilité de contrer un échec

Voilà pour les échecs. Maintenant le but du jeu est de capturer le Roi.

l’échec et mat

Pour voir un échec et mat, qu’est-ce que c’est ?

Je vais vous donner un autre exemple. Par exemple, voici un échec et mat.

diagramme d'échecs montratn un échec et matEn effet, au prochain tour le Roi ne peut pas prendre la Dame. Si, il peut techniquement mais s’il prend la Dame, la Tour va le reprendre. Donc le Roi est toujours en échec quand il a pris la Dame.

Si il cherche à partir sur le côté, la Dame peut toujours le prendre. S’il cherche à partir de l’autre côté, la dame peut toujours le prendre.

Il ne peut pas de pièce en travers donc nous avons un échec et mat. C’est le but du jeu. C’est de capturer le Roi. Quoi qu’il fasse, le Roi au prochain tour sera capturé. Donc on dit qu’il est échec et mat. Au prochain coup c’est fini.

Dans ce cas là, soit on couche le Roi soi on salut l’adversaire en disant bien joué tu m’as maté. C’est le principe de l’échec et mat. Donc l’échec et mat c’est quand on menace le Roi et l’échec et mat c’est quand on menace le Roi et qu’au prochain tour quoi qu’il fasse le Roi sera encore échec et on pourra le prendre donc quoi qu’il se passe. Alors ça c’est bien beau, maintenant on va voir:

la capture avec le Pion.

Comme au cours sur les déplacements, je vous l’ai expliqué. Quand le Pion est sur sa case d’origine, il peut avancer d’une case ou de 2. Et quand le Pion est sur sa case d’origine, il peut aussi avancer d‘une seule case.

Donc le Pion avance et ce Pion va avancer. Donc ce Pion là, pour prendre ce pion là, ce n’est pas possible.

diagramme d'échecs montrant des pions bloqués

Ils sont bloqués, c’est ce qu’on appelle les Pions béliers. Ils se font face et ils ne peuvent pas avancer.

Pour capturer, le Pion doit prendre en diagonale, toujours en avançant mais toujours en diagonale. Dans ce cas là par exemple, ce Pion va pouvoir prendre celui-ci. Comme cela ! Mais si au lieu de ça on avait joué autre chose, ce Pion là pourrait prendre celui-ci ! Donc ça marche avec un Pion ça marche avec d’autres pièces. Il peut prendre en diagonale.

diagramme d'échecs montrant la capture avec le pion

Donc dans ce cas là par exemple, ce Pion est bloqué. En effet, il y a un Cavalier devant donc il ne peut plus avancer. Et ce Pion est bloqué par ce Pion mais il peut prendre cette Tour, comme ceci.

Donc le Pion peut prendre n’importe quelle pièce, il n’y a pas de souci. Le Cavalier va pouvoir prendre le Pion. Ce Pion va pouvoir avancer et cetera. C’est dans l’ordre du jeu. On avance, on recule. Le Pion ne recule pas.

Quoi qu’il fasse le Pion avance. Soit il avance tout droit mais là il y a un Pion devant, soit il prend sur le côté toujours en avançant. Dans ce cas là c’est avec les noirs, on a l’impression qu’il a vaincu mais comme les noirs vont de ce coin de l’échiquier à celui-ci, ils avancent dans ce sens là.

Voilà pour la capture avec les Pions.

Donc je rappelle, quand on veut capturer une pièce avec une autre pièce, on prend sa place. On ne peut toujours pas sauter au-dessus des Pions, quel qu’il soit, sauf le Cavalier qui lui il peut. Il a cet avantage de pouvoir sauter au-dessus de ses propres pièces et les pièces de l’adversaire.

Le Pion est bloqué quand on met une pièce ou un Pion devant et pour capturer, le Pion capture d’une case en diagonale. Toujours en avançant.

Quand on menace le Roi on est obligé de la signaler à l’adversaire en disant « échec ».

Dans les compétitions ce n’est pas toujours obligé de dire « échec » mais la courtoisie, le fairplay incite à dire « échec » pour signaler à l’adversaire que son Roi est menacé.

Le but du jeu est de faire échec et mat donc de prendre le Roi au prochain coup. Donc quand le Roi est échec, quoi qu’il fasse au prochain coup, quand c’est à l’adversaire de rejouer, là on va prendre un exemple. Dans ce cas là, le Roi est échec au prochain coup, quoi qu’il fasse il faut faire en sorte que le Roi ne soit plus dans l’échec.

Donc il faut se mettre sur une case où…dans ce cas là, le Cavalier soit on arrive à le prendre ou là on n’arrive pas à le prendre, soit on ne peut pas mettre 2 pièces en travers puisque le Cavalier saute au-dessus, soit on bouge le Roi tout simplement. Mais à aucun moment le Roi ne peut continuer à être en échec ou se mettre sur une place sur laquelle il pourrait être pris. Donc une case menacée.

Voilà pour ce cours à bientôt pour la suite !

Fafache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *