finales Dame contre pièces mineures

By | 21 septembre 2017

 

Coucou, c’est Fafache

Donc, nous allons voir cette fois-ci des finales qui semblent assez simples mais qu’il vaut mieux connaître quand même avec:

une Dame contre une pièce mineure

donc ici un Cavalier, mais ça peut être un Fou. On verra le Fou juste après.

diagramme d'échecs avec une Dame contre un Cavalier

Alors, comment ça marche, qu’est-ce que c’est, qu’est-ce qui se passe ? Alors, certains pourraient penser qu’avec un Cavalier, on arrive éventuellement à annuler la partie, etc. Ça ne marche pas comme ça. Une Dame contre un Cavalier, la Dame va gagner. Mais il faut encore savoir comment faire.

Alors, une chose absolument indispensable à retenir, c’est que pour mettre une fourchette, il faut que les deux pièces soient sur des cases de même couleur.

Donc, il faut essayer de s’arranger au maximum pour qu’à aucun moment, la Dame et le Roi soient sur des cases de la même couleur. Et à partir de là, vous allez pouvoir assez facilement mater le Roi adverse sans tenir compte du Cavalier.

Alors, il faut être très attentif pour ce genre de finale car justement, le problème, c’est les fourchettes qui arrivent très vite et une fourchette royale, ça annule une partie assez rapidement.

Donc, on va commencer tout de suite.

diagramme d'échecs avec la position qui évolueLe plus simple, c’est d’aller condamner le Roi dans cette partie de l’échiquier. Au pire, le Roi ira par là. Et à partir de là, on va essayer de le coincer sur un bord.

Alors, admettons qu’il se mette là, déjà le Cavalier est cloué. Et donc, on va commencer à ramener le Roi sur une case blanche. Donc là, il n’y a pas de possibilités de fourchette, à aucun moment. Donc, le Roi se déplace. Le but du Roi en général, c’est d’aller vers le centre autant que faire se peut, comme ceci. Donc là, si le Cavalier décide de bouger,

il peut tenter d’attaquer la Dame, mais s’il fait ça, on vient mettre la Dame derrière et prendre le Cavalier dans la foulée comme ceci. Hop là, va protéger ton Cavalier le temps que tu fasses le tour. On a pris. On est d’accord ? Donc, on ne fait pas ça. On tente autant que faire se peut d’aller vers le centre. Et là, on met la pression. Je vous rappelle que le Roi fait un mini mur là

diagramme d'échecs avec des moyens de contrainteet la Dame vient attaquer là-dedans. Donc, le Roi est obligé de remonter. Ok. Donc, attention, si on vient là, le Cavalier va pouvoir attaquer. Donc, on va tranquillement se prémunir de cela, on va aller là. C’est aux noirs de jouer donc ils ont tendance à aller par-là, très bien. Nous, on vient là-dedans. On a l’air de dire si tu as l’intention de venir nous embêter là, tu vas être bloqué. Alors là, le problème, c’est de passer le Cavalier. On vient se mettre là,

le Cavalier ne peut pas bouger. Et dans ce cas-là, on se retrouve dans une situation où le Cavalier ne peut pas faire de fourchette. C’est une des caractéristiques de ces cases qu’on a vues dans le cours sur les cases du Cavalier. Donc, le Roi est obligé soit d’aller là et il ne peut pas, là il ne peut pas, il ne peut que redescendre. Et on remet son Roi sur une case d’une couleur différente de la Dame. Le Cavalier va commencer à être obligé de reculer. Très bien. Et donc, on va, comme cela, attaquer directement. Alors là, on a mis la Dame et le Roi sur des cases de la même couleur et les cases de fourchette, elles sont là et là. Donc, inaccessible au Cavalier, tout va bien. Donc, le Cavalier va là et là, on reprend le contrôle. Donc, la Dame et le Roi sont sur des cases de couleurs différentes, pas de souci, pas d’embêtement. Donc, le Roi va tenter d’aller par-là, on va se rapprocher. Si le Roi va par-là, il ne peut pas, il est obligé d’aller par là. Et là, nous avons le baiser de la mort.

Donc, voilà.

Ce qu’il faut retenir, c’est le même principe que pour une finale juste avec la Dame, seulement il y a un Cavalier au milieu. Et donc, il faut éviter les fourchettes. Une fois qu’on connaît le principe des fourchettes, c’est très facile de s’en sortir.

On va voir exactement la même chose maintenant

une Dame contre un Fou.

diagramme d'échecs avec une Dame contre un Fou

Alors, quand on est une Dame contre un Fou, c’est encore plus facile que contre un Cavalier. En effet, la seule chose à retenir parce que là, il n’y a pas vraiment de fourchette. La pire chose qui puisse nous arriver, c’est d’avoir une enfilade. Donc, ce qu’il faut retenir, c’est si le Fou est sur une case blanche, on va juste travailler sur des cases noires, comme ceci par exemple. Donc, les deux pièces sont sur des cases noires, donc le Fou est impuissant à attaquer. Et dans ce cas-là, le Fou se met en danger, quoi. C’est-à-dire que si on commence à attaquer là, le Roi va être obligé de le défendre. On va attaquer. Le Fou va être obligé d’aller un petit peu plus loin. On va attaquer.

La seule chose à prendre en compte, c’est de ne pas se retrouver sur des cases blanches tout simplement. Et donc, l’idéal, ce serait de terminer soit là, soit là, tout simplement.

Donc, le Roi est plus ou moins obligé d’aller là. S’il va là, on met la Dame ici, et on attaque là et là. Donc là, ce sera encore plus simple. Donc, le Roi, il va là. Alors, attention, on ne met pas la Dame là. Et donc, voilà, on a réduit la possibilité de mouvement du Roi à une petite prison. C’est toujours le même principe que quand il y a juste une Dame. Seulement là, le Fou peut encore bouger. On vient attaquer, il va un peu plus loin. On attaque. Le Roi est obligé de reculer. Très bien. Eh bien, on va continuer à l’attaquer. Si le Roi se met sur le côté, on perd le Fou, s’il se met là, il perd le Roi. Donc voilà, c’est toujours le même principe.

Voilà, c’était pour l’exemple.

Donc, avec les Cavaliers, il faut faire attention aux fourchettes. Donc, il faut comprendre le principe de la fourchette. Donc, à partir du moment les deux pièces ne sont pas sur des cases de la même couleur, tout va bien. Et quand, dans certains cas, il faut passer par des cases de la même couleur, il faut que la fourchette soit impossible. Il faut faire attention aux fourchettes en fait. Puis après, c’est toujours le même principe. Et avec le Fou, c’est exactement l’opposée. C’est-à-dire que si le Fou est sur une case noire, on ne va se retrouver que sur des cases blanches, et inversement.

C’est comme tous les exercices de finale. Il faut s’entraîner. Donc vous prenez un adversaire ou un partenaire de jeu. Vous vous mettez une fois dans la position des blancs, une fois dans la position des noirs. Et puis, vous intervertissez comme ça et vous essayez d’arnaquer l’adversaire pour gagner ou annuler. Voilà.

C’est tout pour ce cours.

À bientôt pour la suite !

Fafache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *