les différentes classes d’ouvertures

By | 24 septembre 2017

Coucou c’est Fafache

nous allons voir cette fois-ci:

les différentes classes d’ouvertures

À quoi ça sert les différentes classes d’ouvertures ? C’est pour classifier justement les ouvertures.

Donc comme vous le savez, il existe beaucoup, beaucoup d’ouvertures, il existe beaucoup, beaucoup de théories des ouvertures et pour classifier tout ça il y a des encyclopédies et c’est classifié par style.

Alors pour commencer le plus simple c’est généralement par rapport au centre l’approche du centre.

diagramme d'échecs avec la classe des débuts ouverts

Quand c’est 1. e4  e5, donc l’approche par le centre et le pion on appelle ça un début ouvert et à contrario quand ça commence par un 1. d4 d5 c’est un début fermé. Donc là, c’est un début ouvert et là c’est un début fermé.

diagramme d'échecs avec la classe des débuts fermés

L’approche du centre-là est complètement différente. Ce n’est pas parce que c’est ouvert ou fermé que le jeu derrière va être ouvert ou fermé.

Il existe des débuts comme ceci par exemple, où le jeu va très vite se révéler être très ouvert.

En effet les blancs ont des lignes de jeu très ouvertes de partout, la dame va commencer très vite à attaquer le roi et là ça va très vite devenir ouvert alors que c’est un début fermé.

Et inversement quelques fois on commence par 1. e4  e5, et il y a des variantes de l’espagnol par exemple donc voici par exemple une variante de l’espagnol,

diagramme d'échecs avec un début ouvert très ... fermé

c’est un début ouvert je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve que c’est quand même assez fermé comme jeu. C’est tout bloqué, c’est tout stratégique, c’est positionnelle à souhait, ce n’est pas qu’il ne se passe rien mais presque, qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qui se passe, c’est compliqué c’est du vieux construit c’est sûr, pourtant c’est du début ouvert, ce n’est pas parce que c’est un début ouvert que ça va devenir un jeu ouvert derrière.

Après, ça dépend de l’initiative que les blancs prennent et la même chose pour les noirs. Donc nous avons vu le jeu ouvert et le jeu fermé et bien maintenant il existe les jeux semi ouverts et les jeux semi fermés. Alors typiquement les jeux semi ouverts, c’est tout ceux qui commencent par 1. e4 et qui continuent par autre chose que 1. … e5. 1. … e5 début ouvert voilà ça c’est un jeu semi ouvert. Il y en a d’autres on peut sortir le cavalier

on peut faire une française

voilà on peut faire une scandinave

on peut faire une Caro-Kann

, on peut faire, enfin bon il y en a plein. Tout ce qui consiste à répondre par autre chose que par du 1. … e5 c’est du semi ouvert.

Dans le même état d’esprit, il y a tout ce qui commence par 1. d4 et qui ne continue pas par 1. … d5. Alors souvent c’est aussi appelé les débuts indiens. Les débuts indiens, c’est tout ce qui continue par 1. … Cf6, en effet il y a beaucoup d’ouvertures qui commencent par 1. d4 Cf6 et ensuite on tombe sur une Est indienne et des Ouest indiennes etc. Mais il n’y a pas que ça des fois face à 1. d4 on va commencer comme ça.

diagramme d'échecs avec un début semi-fermé: Benoni

Ça c’est une Bénoni. Il y a également, je crois que c’est le Gambit Danois,

donc là qu’est-ce qu’on fait, voilà, et on appelle ça en général face à 1. d4 autre chose que 1. … d5, on appelle ça les débuts semi fermés. C’est plus simple mais bon des fois ça s’appelle les débuts indiens.

Alors vous l’avez peut-être remarqué la classification des ouvertures se fait souvent par l’approche du centre donc l’approche par le pion Roi ce sont des débuts ouverts, semi ouverts, l’approche par le centre du pion Dame ce sont des débuts fermé ou semi fermés et on peut également attaquer par les flancs. L’attaque par les flancs c’est par exemple, une anglaise

diagramme d'échecs avec une Anglaise

son premier objectif ça va être d’attaquer le centre par les flancs et donc après il va y avoir un cavalier là et on va commencer à mettre un fou là pour attaquer par des flancs par les côtés on n’attaque pas directement le centre, on le prend par le côté. Il y a l’anglaise, il y a il me semble la Réti.

je ne me souviens jamais et le Cavalier qui vient là ou alors d’abord le cavalier et ensuite d’autres jeux.

Il y a ça et puis au final ce qu’il reste ce sont les débuts dit excentriques par exemple l’orang-outan qui consiste à sortir ce pion,

il y a je ne sais plus comment elle s’appelle cette ouverture

mais c’est une ouverture qui consiste, c’est une ouverture d’enragé si j’ose dire, si en face il y a quelqu’un qui est calme et bien on se fait déglinguer donc voilà ça c’est pour les classifications d’ouverture.

Ça, c’est ce qu’on trouve dans les livres après il faut savoir ce qui est le mieux pour débuter.

choisir son ouverture

Si votre intention c’est de faire de belles parties très tactiques etc., ça dépend du style de jeu, chaque début chaque approche a ses avantages et ses inconvénients si vous avez un jeu ouvert par exemple, déjà il y a beaucoup de champions qui ont commencé comme ça, donc il y a une littérature sur ces types de parties qui est absolument gigantesque et donc vous allez vous retrouver vite dans des parties qui vous dépassent.

Donc à part quelques parties qui sont capables de se simplifier très rapidement comme l’italienne, la scandinave, mais dès qu’on joue avec 1. e4, alors c’est peut-être meilleur selon certains joueurs.

L’ensemble des parties jouées à travers le temps par l’ensemble des joueurs, les forts et les moins forts, mais le problème derrière c’est qu’il y a une théorie à apprendre, à acquérir et il y a des réponses bien plus nombreuses face à 1. e4 que face à 1. d4, par exemple, ou face à 1. c4.

Au début vous commencez avec 1. e4 et vous vous retrouver très rapidement dans des jeux où il faut faire de la tactique par exemple une scandinave. Si vous avez la chance de tomber sur quelqu’un qui fait une scandinave ou que vous faites vous-même une scandinave c’est 1. e4 d5. Une italienne avec les blancs donc c’est

on construit le jeu quand même, on se retrouve très rapidement sur des choses je ne dirais pas des choses connues, simples, mais c’est assez compliqué de rendre cette ouverture compliquée.

Mais il faut savoir que ça se joue au plus haut niveau le deuxième joueur mondial joue ce genre d’ouverture par exemple. Maxime Vachier-Lagrave joue ce genre d’ouverture.

Ce n’est pas forcément simple, facile mais c’est moins compliqué que le reste des ouvertures.

Sinon il faut s’orienter vers des ouvertures qui ne font qu’un seul type d’ouverture. Soit des gambits, soit gambit dame par exemple qui est très bien pour apprendre les échecs ou une anglaise pour se défendre face à un gambit dame, une française très bien pour apprendre, les siciliennes c’est très complexe les siciliennes, les siciliennes c’est ça

voilà donc là c’est quitte ou double soit tu gagnes soit je gagne, les matchs nuls sur une sicilienne sont assez rares.

Voilà en gros pour les ouvertures et les classes d’ouverture. En fait ce qu’il faut faire c’est regarder les différentes classes d’ouverture, leurs avantages et leurs inconvénients et après c’est au feeling selon si vous vous sentez à l’aise dans un jeu plutôt construit stratégique où ça se fait petit à petit vous choisirez en fonction de ça.

erreur dans le choix de son ouverture

Par contre une erreur à ne pas faire, d’essayer une ouverture généralement on a des résultats très rapidement, ça nous fait évoluer, ça nous fait passer un niveau au-dessus, les réponses ne sont pas les mêmes donc on commence à perdre, on a tendance à se dire, tiens peut-être que mon ouverture n’est pas la bonne, je vais changer d’ouverture.

C’est un très mauvais calcul et ça vous amène généralement à perdre du temps dans votre étude et à ne pas progresser assez vite. Donc le choix d’ouverture est important et une fois que vous avez choisi, tenez vous-y.

À partir du moment où ça porte un nom et où il y a une théorie dessus, jusqu’à 2000 points Elo, vous pouvez la jouer sans vous poser la question est-ce que c’est bien ou est-ce que c’est pas bien.

Après si vous cherchez une ouverture pour progresser vraiment, il faut chercher dans les ouvertures classiques. Ce qui se joue le plus souvent vous regarder les championnats du monde qu’est-ce qu’ils jouent comme ouverture, apprenez-les. Les classiques c’est gambit dame, anglaise, italienne, espagnole, voilà c’est des choses comme ça. À la limite si vous voulez des cours sur comment choisir son ouverture, dites-le-moi dans les commentaires ou dans les suggestions, la suggestion qui est prévu sur le site.

Voilà, à bientôt.

Fafache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *