initiation au centre

By | 25 septembre 2017

Coucou c’est Fafache

Donc nous allons voir cette fois-ci:

le centre

Alors c’est un concept d’ouverture mais pas seulement. On va rentrer tout de suite dans le sujet.

diagramme d'échecs montrant le centre

Alors pour faire simple, c’est constitué par ces cases là. Ça c’est le centre. Donc c’est e4, e5, d4, d5. A quoi ça sert de savoir que le centre c’est là et à quoi ça sert ?

Il faut savoir que le camp, donc les Blancs où les Noirs qui contrôlent le centre ont généralement un avantage sur l’adversaire. Parce qu’à partir de cette position, il est beaucoup plus facile d’attaquer l’adversaire sur plusieurs fronts et depuis plusieurs fronts. Par exemple si c’est les blancs qui ont le contrôle, mais aussi les ailes à droite et à gauche et en comptant de cela à partir de là, on peut attaquer depuis le centre et depuis les ailes.

diagramme d'échecs montrant les potentiels points d'attaques

Donc par exemple pour attaquer cette aile, on peut attaquer depuis le centre, depuis cette aile et en même temps depuis l’autre aile. Ça fait trois contre deux. On peut défendre de là et puis on peut défendre éventuellement du centre. Donc ça donne un avantage certain.

Alors pour tout ce qui est terme technique nous avons le centre. Quand les gens en parlent ce sont ces quatre cases là. Mais quand on parle de centralisation des pièces c’est quand on ramène une pièce qui est plutôt vers le bord vers le centre. Donc forcément une pièce qui est au bord a moins de potentiel de déplacement et de portée qu’une pièce qui est au milieu.

diagramme d'échecs montrant le potentiel d'attaque d'un Cavalier centralisé

Si vous mettez un cavalier là bien centralisé, il a une portée sur le jeu de l’adversaire ou inversement une meilleure portée pour la défense.

Si vous mettez une pièce là n’importe laquelle, une tour, elle aura moins de force et de puissance que si elle est bien au milieu quoi.

le centre élargi

Alors nous avons donc le centre qui est là (en rouge)!

diagramme d'échecs montrant un centre elargi

Nous avons aussi ce qu’on appelle le centre élargi (en jaune). C’est toutes les cases qui entourent directement le centre.

Donc ça c’est le centre élargi. Généralement le fait de posséder le centre et le centre élargi pour peu qu’il y a un équilibre au niveau des forces en puissance des pièces, vous assurent quasiment une victoire.

Alors généralement pour conquérir le centre, il faut également avoir des pièces sur le centre élargi. Voilà ça c’est des concepts de développement.

Tout se passe au centre donc ça c’est la zone 1 (en rouge) je veux dire. Et puis la zone 2 (en jaune). Donc il faut contrôler au maximum la zone une et éventuellement dans la mesure du possible la zone deux car à partir du centre élargi, on va pouvoir encore renforcer le centre et c’est la base pour une attaque à l’aile.

diagramme d'échecs montrant l'incidence des coups sur le centreAlors on va voir maintenant par exemple un coup donc deux demi coups. Les blancs ont avancés un pion et les noirs ont avancé un pion aussi donc techniquement au niveau développement on est à peu près pareil.

Mais ce qu’on regarde, ce qu’on remarque plutôt c’est que les blancs ont déjà cette case qui est contrôlée indirectement par le pion. C’est-à-dire que si une pièce, si ce pion d7 par exemple veut avancer d’une et deux cases, il ne peut déjà plus.

Donc il y a déjà une partie du contrôle du centre qui est fait par les blancs. Donc (03 :54) cela les blancs contrôlent cette case. En effet si on met une pièce là, un cavalier par exemple ou un fou, le pion peut la prendre. Donc les blancs contrôlent deux cases et les noirs ne contrôlent rien. Ils contrôlent une case à l’aile. On peut la mettre en rouge.

diagramme d'échecs montrant l'avantage pris après quelques bon coupsFinalement ça ne nous aide pas vraiment si les blancs continuent comme ça, après tout on ne les embête pas. Maintenant les blancs contrôlent une, deux, trois, quatre cases du centre et si les noirs continuent à faire n’importe quoi, on arrive à ce que les noirs aient déjà un déséquilibre, un retard de développement. Alors techniquement ils ont développé deux pièces mais ils ne peuvent toujours pas sortir les fous parce que là les deux fous peuvent sortir, la Dame peut sortir et cetera.

le centre étendu

Alors on va voir ce que c’est maintenant un centre étendu. Alors le centre élargi c’est ce qu’il y a autour du centre, le centre étendu c’est : on commence à aligner quatre pions comme ça.

diagramme d'échecs montrant le centre étenduDonc ça c’est un centre étendu. Dans certains cas c’est intéressant et en effet si on regarde bien là les blancs contrôlent toutes ces cases. Et toutes ces cases sont dans le camp ennemi. Donc si les noirs essaient de passer une pièce là dedans, elle se fait prendre immédiatement, surtout là. Il y a deux pièces qui contrôlent cette case et il y en a deux autres qui contrôlent cette case. Donc on peut prendre et rester protégé. Voilà pour le centre étendu.

le centre idéal

Alors maintenant ce qu’on va voir c’est… on va revenir, c’est ce qu’on appelle un centre idéal. C’est quand on fait ça ! Voilà ça donne ça !

diagramme d'échecs montrant un début idéal dans une ouverture

Donc si vous regardez bien les cavaliers contrôlent cette case, donc ils protègent ce pion. Donc ils contrôlent effectivement ces deux cases, en plus il y a un renfort avec le pion. Donc cette case est vraiment protégée. Il y a encore le fou qui s’y met et si derrière les noirs n’y prennent pas garde, nous avons ce qu’on appelle un centre idéal.

Un centre idéal c’est donc deux pions comme ça, les deux fous qui rajoute encore une emprise, les deux cavaliers qui poussent encore et pour peut qu’on est fini de roquer et qu’on mette une tour, voir l’autre tour là, les pions vont pouvoir commencer à avancer et puis ça va faire l’effet bulldozer.

C’est-à dire que tout ce qui va se mettre sur le passage ça va être pris, il va y avoir des combinaisons, ça ne va pas être triste.

On peut faire des centres idéaux avec un centre élargi. On recule le deux fous là et on ramène les pions.

diagramme d'échecs montrant un suprématie absolue en début de jeu

Donc ça c’est pour le centre, vous allez voir au fur et à mesure des parties, des ouvertures que vous allez étudier que le contrôle du centre ou  sont abandon pour s’orienter vers une autre approche caractérise déjà les styles de jeu et la plupart des ouvertures. Mais dans la mesure du possible et autant que faire se peut, il faut contrôler le centre.

Celui qui contrôle le centre a un avantage certain sur son adversaire quelque soit la partie du jeu. Bien entendu quand l’attaque est déjà portée ce contrôle n’est plus un priorité à l’ordre du jour. Mais quand il n’y a rien de particulier à faire et qu’on cherche un objectif, après le développement des pièces c’est le contrôle du centre.

Bien entendu on va voir les différentes ouvertures. Il y a les ouvertures classiques, les ouvertures romantiques, les ouvertures modernes voir hyper modernes et les ouvertures farfelus comme je les appelle.

Donc ça va venir il va y avoir d’autres exemples, rassurez-vous. Concentrez-vous quand vous jouez les premiers coups des ouvertures c’est : quand je joue un coup quel est son impact sur le contrôle du centre ?

diagramme d'échecs montrant l'interet ou pas d'un coup dans l'ouverture

Donc par exemple quand on va commencer le jeu, on va se poser la question : est-ce que si j’avance ce pion, ça a une incidence sur le centre ? Et bien oui ! En effet cette case est contrôlée par les blancs et cette case est contrôlée par les blancs.

Déjà par la présence du pion et puis la Dame qui protège derrière. Donc c’est déjà plus solide que e4 par exemple mais ça ne permet pas un développement aussi rapide. Donc e4 ou d4 sont d’excellents coups en début de partie parce qu’ils permettent d’ouvrir au niveau du centre, ça libère souvent un fou, voir un cavalier etc. Et ça a une emprise directe sur le centre.

D’autres coups assez naturels c’est de sortir le cavalier. Souvent les noirs font pareil. Et puis soit on attaque directement le centre en disant « je contrôle déjà ça et ça, je voudrais aussi contrôler ta partie. »

On verra ça dans les différentes ouvertures ou j’expliquerai le pourquoi du comment de tel coup mais le centre explique souvent bien des choses.

A bientôt !

Fafache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *