les coups spéciaux

By | 30 septembre 2017

Coucou, c’est Fafache

Nous allons voir cette fois-ci:

les coups spéciaux

Alors, qu’est-ce que c’est un coup spécial ? C’est un coup qui ne se fait pas d’habitude. Il faut réunir certaines conditions pour pouvoir l’effectuer.

Alors, on en a déjà vu 2 et en tout il y en a 6 de la même manière qu’il y a 6 sortes de pièces, il y a 6 coups spéciaux.

le pion se déplace de deux cases

Alors le premier coup spécial qu’on a déjà vu c’est quand le Pion est sur sa case d’origine, il peut avancer d’une case comme normale ou de 2. Ça c’est un coup spécial.

diagramme d'échecs montrant le double déplacement du pion

la prise en diagonale du pion

Le 2ème coup spécial qu’on a vu c’est quand une pièce est en prise sur la diagonale, le Pion peut prendre sur le côté. Alors, on peut discutailler sur le fait que ce soit un coup spécial mais il faut une condition pour que le Pion se déplace sur le côté.

diagramme d'échecs avec la possibilité de prise sur le coté

la prise en passant

Maintenant, nous allons voir la prise en passant. Alors, qu’est-ce que c’est la prise en passant ? On va voir tout de suite un exemple. La prise en passant, comme vous pouvez le voir tous les Pions au début du jeu doivent à un moment ou à un autre croiser un autre Pion s’ils veulent arriver jusqu’au bout. Ils peuvent avancer d’un, de 2 et ils peuvent rester sur place.

diagramme d'échecs avec un croisement de pion sans possibilité de prise

Mais à un moment il va falloir qu’ils se croisent. Donc les noirs pourraient se dire « tiens, et si j’allais là ? » En effet, il est sur sa case d’origine, il peut avancer de 2. Et là ce Pion pourrait se dire « oui mais je n’ai pas pu t’arrêter ! Comment on n’a pas pu croiser le fer, tu m’as ôté mes chances de te confronter à moi. » En fait, il y a ce qu’on appelle la prise en passant.

Pour être exacte, le Pion n’a pas avancé de deux coups, le Pion n’avance pas de 2 coups. Il avance de 2 fois un coup.

diagramme d'échecs avec le double deplacement du pion décomposé

Il avance une fois et il est tellement par là qu’il glisse là. Il est un petit peu en forme, il a été un petit peu loin sur la case et il est allé sur la 2ème case.

Donc au coup suivant, on estime qu’il est passé par là et au prochain coup il sera là. Donc on avance de 2 cases et au coup suivant et uniquement au coup suivant, on peut prendre le Pion quand il est passé sur cette case de passage. C’est ce qu’on appelle la prise en passant.

diagramme d'échecs montrant la prise en passant

Donc vous avez bien vu, pour prendre le Pion qui est là, on a été sur sa case de passage. Et on a pris le Pion sans prendre sa place donc on l’a pris sur sa case de passage. C’est ce qu’on appelle la prise en passant.

Attention, si le Pion avance, que le Roi bouge et que le Pion veut prendre celui là, ce n’est plus possible. C’était uniquement au coup suivant. Là il peut avancer, il n’y a pas de souci mais il ne peut pas prendre le Pion. C’était uniquement au coup suivant qu’on pouvait le prendre, quand il était en train de passer. C’est une notion importante, la case de passage. C’est pour la prise en passant.

la promotion

Une autre chose qu’on va retenir c’est quand le Pion arrive sur sa case finale,

diagramme d'échecs montrant la promotion

on peut l’échanger contre n’importe quelle pièce. Le plus souvent c’est contre une Dame mais si on veut l’échanger contre une Tour, contre un Fou, contre un Cavalier, c’est largement possible.

Les 2 seules pièces contre lesquelles on ne peut pas l’échanger c’est contre un autre Roi ou contre un Pion. Un Pion ça ne sert à rien. Mais on peut l’échanger, par exemple, contre une Dame et il ne faut pas forcément que la Dame ait déjà été prise.

De cette manière, on peut avoir 2, 3, 4 dames sur l’échiquier. 4 Dames blanches, si les Pions vont les uns derrière les autres en case de promotion. Les cases de promotion c’est la dernière case et comme le Pion ne peut plus avancer, il se transforme en autre chose. Le plus souvent une Dame mais ça peut être une Tour, un Cavalier, un Fou ou n’importe quoi. Donc, ça c’était la 4ème exception. Nous allons voir maintenant les 2 dernières.

le roque

Alors pour les 2 dernières exceptions, il y a ce qu’on appelle le roque et le grand roque. Alors le roque, il y a plusieurs conditions, déjà il faut que le Roi et la Tour soient sur leurs cases d’origine et qu’ils n’aient jamais bougé.

Donc si la Tour a fait un petit tour et qu’elle est revenue, le roque de ce côté-là est impossible. Et si le Roi a déjà bougé et est revenu, le roque est impossible. Ni le roque ni le grand roque.

Donc le roque normal, c’est déjà une condition, il faut qu’une des 2 pièces n’aient bougé. Il ne faut pas de pièce entre les 2 bien entendu. Il ne faut pas que la case d’arrivée soit menacée. Je vous montre un roque comme ça, ça va être fait.

Donc, le roque qu’est-ce que c’est ? C’est quand le Roi se déplace une, 2 cases et la Tour vient se mettre de l’autre côté et ça se joue dans cet ordre. C’est-à-dire que ce n’est pas : on vient mettre la Tour et ensuite le Roi parce que ce coup là est tout à fait possible. Là, on ne vient pas mettre le Roi, ce n’est plus à nous de jouer c’est aux noirs.

On vient mettre le Roi sur le côté de 2 cases et la Tour vient se mettre de l’autre côté. Ça va dans cet ordre.

Pour le grand roque, c’est exactement la même chose. On vient déplacer le Roi de 2 cases et on vient mettre la Tour de l’autre côté. On est d’accord ? Voilà pour le grand roque.

Il y a encore 3 conditions à cela, je vais vous montrer des exemples. Dans ce cas-là, le Roi s’il roque, il va être sous l’emprise du Fou. Je vous rappelle le Fou, il menace cette case donc si le Roi va là, au prochain coup les noirs pourront prendre le Roi. C’est un coup impossible. Le roque est impossible dans ce cas-là. Il faut d’abord s’occuper de la menace du Fou.

diagramme d'échecs avec la case d'arrivé du Roi menacée

D’abord on prend le Fou ou on fait en sorte que le Fou bouge et ensuite on pourra roquer. Alors ça c’est si le Fou attaque la case d’arrivée, ça marche aussi si le roi est en échec. Dans ce cas-là, le Roi ne peut pas roquer, en effet, le Roi est en échec.

diagramme d'échecs avec la case de départ du Roi menacéeDans ce cas-là, on ne peut pas roquer. Il faut d’abord s’occuper de la menace du Fou et ensuite on pourra roquer. Dans ce cas-là, on ne peut rien faire parce qu’il n’y a pas d’autres pièces mais on peut bouger. Le Fou bouge et ensuite le Roi pourra roquer sans problème.

Ce n’est pas parce que le Roi a été mis en échec qu’il est déroqué. Pour déroquer le Roi, il faut soit bouger le Roi, soit bouger les 2 Tours.

Alors, non content de ne pas avoir la case d’arrivée menacée et le Roi directement menacé, il faut en plus que la case de passage ne soit pas menacée.

diagramme d'échecs avec la case de passage du Roi menacéeEn effet, le Roi est comme le Pion. Il ne se déplace pas de 2 cases. Il se déplace d’une case tellement loin que la Tour vient de l’autre côté. On estime que quand il passe par là, le Fou au prochain coup pourra le prendre et ça devient un coup impossible.

Donc retenez bien les conditions pour qu’il puisse y avoir un roque. Il faut que ni le Roi ni la Tour n’ait bougé, il ne faut plus qu’il y ait de pièces en travers. Il ne faut pas que le Roi, sur sa case départ, de passage et de d’arrivée ne soit menacé.

Dans ces conditions-là et seulement dans ces conditions-là on peut roquer. Dans ce cas-là, la case de passage est menacée donc pas de roque. Ça marche pareil de l’autre côté. Si cette case ou cette case sont menacées, le Roi ne peut pas roquer. S’il y a une pièce là, par exemple un Cavalier, le Roi ne peut pas roquer parce que la Tour ne va pas pouvoir sauter au-dessus de la pièce. Donc s’il y a une pièce en travers, on ne peut pas roquer bien entendu.

Dans le cas contraire, si le Roi et la Tour n’ont pas bougé et qu’il n’y a pas de pièce en travers et que ces 3 cases là ne sont pas menacées, on peut roquer.

Voilà pour les coups spéciaux, il y en a 6.

A bientôt !

Fafache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *